La flamme de Bethléem brûle dans le coeur de nos aînés


dsc_3214-largeL’humeur d’un jour… Une petite lumière qui vient de loin… Bethléem.

Le pôle jeunes était réuni ce 22 décembre pour leur journée de rencontre avec les personnes âgées de notre commune.
J’ai eu la chance de les suivre et j’y ai trouvé un sens personnel que je souhaitais vous partager.

dsc_3269-largerogneCette petite lumière est un peu comme la foi.
Elle nous a été transmise de bien loin, de personnes en personnes.
Une lanterne en l’an 2017, cela n’éclaire plus grand monde.
On en oublie la signification.
L’éclairage artificiel nous rend très vite aveugle devant cette petite flamme.

Cette petite flamme nous a été transmise par Sophie.dsc_3207-largerogne
Elle l’avait bien protégée sous sa lanterne.
Cette lanterne a curieusement une forme architecturale d’une petite maison ou d’un toit plus haut, finalement plus proche de la forme d’une église.

Le matin, les enfants se sont préparés en réalisant des cartes de voeux.
Tandis que l’après midi, par groupe de deux ou trois, ils sont partis avec leur lanterne allumée afin de la transmettre lors de leur rencontre.
Ils partaient offrir des cadeaux.
Parmi ceux-ci, une bougie.
Cette flamme, venue de si loin, allait leur permettre de l’allumer.

Garder la flamme allumée n’est pas chose aisée. La flamme a besoin d’être nourrie.
Quand il n’y a plus de présence de cire, elle s’éteint.

Mais Sophie nous a rassuré: si par hasard elle s’éteignait, nous pouvions revenir vers elle et la rallumer.
Nous sommes donc partis en toute liberté et confiance.

La similitude à la foi m’est revenue: cette flamme est si fragile.
Garder la foi est bien difficile, quand elle n’est pas nourrie et protégée par la maison du Seigneur.
Mais, si elle s’éteint, il faut retourner la chercher chez quelqu’un qui l’a gardée allumée.
Cela donne confiance et espoir.

Les enfants ont fait des rencontres incroyables, permis des échanges et partages entre deux générations.
Ils se sont offerts mutuellement.
La dernière question de cette rencontre a souvent été: Viendrez-vous l’année prochaine?

Je suis persuadé qu’ils ont transmis par leur présence, un peu de foi à nos ainés. Leur bougie en sont le témoignage.
Les ainés ont quant à eux su renvoyer cette lumière dans les yeux des enfants qui brillaient de mille flammes.
Ils en sont repartis tout guilleret.

Maintenant la flamme de Bethléem brûle dans le coeur de nos aînés et dans les yeux de nos enfants.

Nous n’avons plus qu’à ouvrir nos yeux.

Alors merci à vous, les organisateurs pour cette magnifique journée et toute l’énergie que vous y avez donné.
Voici la lumière que vous avez transmise à vos jeunes, aînés et ce qu’elle a pu éveiller en moi.

Meilleurs voeux et joyeux Noël à tous

Pour voir toutes les images cliquez ici

2 commentaires sur “La flamme de Bethléem brûle dans le coeur de nos aînés

  1. Merveilleux commentaire qui permet d’imaginer que le courant est passé entre les générations! Merci d’avoir continuer à diffuser cette flamme.Vincent

    Aimé par 1 personne

  2. Magnifique article et que de belles photos !!

    Merci à toutes les animatrices qui ont donné de leur temps pour nos enfants !

    Joyeux Noël à tous

    Caroline

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.