Thème des messes

DSC_9615

Thème des messes juin 2019 – Mois du Sacré – Cœur

2 juin – Jésus doit s’élever pour que l’Esprit descende.

Il nous l’a promis. Comme les apôtres, il nous faut nous passer de la vie avec Jésus pour dès à présent vivre avec l’Esprit. Nous réalisons ainsi notre unité dans la Trinité et même notre intimité avec Dieu.

9 juin – Pentecôte : l’Esprit qui fait vivre.

Le voilà, le moteur de la vie de l’Eglise et de notre vie. Le Christ est ressuscité des morts par l’énergie de l’Esprit et il communique le don de la vie nouvelle à ceux qui s’unissent à lui.

Prions pour tous ceux qui préparent leurs examens.

10 juin – Fête de la Vierge Marie, mère de l’Eglise et notre « mère ».

11 juin – Saint Barnabé, apôtre.

16 juin – La Sainte Trinité.

Aimer et être aimé : l’amour véritable est mouvement, il est relation. C’est ce qui donne sens à notre vie. Sans amour, nous sommes en enfer et notre vie est absurde.

23 juin – Fête du Corps et du Sang du Christ.

La communion eucharistique nous sanctifie et nous apporte « la foi » et « la charité ». Jésus se donne lui-même – et sans limite – dans le pain et le vin consacrés. Les dons de l’eucharistie sont : sa parole, le salut par la guérison, la nourriture et enfin l’unité du peuple de Dieu.

24 juin – Nativité de saint Jean-Baptiste .

Yo – hanan en hébreu signifie : Dieu a fait grâce.

28 juin – Fête du Sacré-Cœur de Jésus.

29 juin – Saint Pierre et saint Paul, apôtres.

30 juin – Aimer dans la liberté.

C’est le désir de Dieu, que notre liberté nous conduise à aimer nos frères et sœurs humains sans condition ni limite. Comme le Christ !

3 juillet – Saint Thomas, apôtre.

N’oubliez pas Dieu pendant vos vacances ; il vous aime et il a besoin de vous.

Thème des Messes mai 2019

1er mai – Saint Joseph, travailleur.

3 mai – Saints Philippe et Jacques (le Mineur), apôtres.

5 mai – Invitation à suivre.

Pourquoi 153 gros poissons ? Qui a la réponse ?

Jésus pardonne son reniement à Pierre en lui posant une question (par trois fois !) : « M’aimes-tu ? » Puisque Pierre répond : »Oui », jésus l’invite à le suivre.

11 mai – Messe pour les malades avec sacrement des malades à Autre-Eglise.

12 mai – Dimanche du Bon Pasteur et de prière pour les vocations.

Jésus, de par sa double nature humaine et divine, est tout à la fois : la porte par où passent les brebis, le bon pasteur qui veille sur elles et qui les connaît par leur prénom, et l’Agneau du sacrifice infini et éternel.

14 mai – Saint Mathias, apôtre.

19 mai – Les temps nouveaux.

Depuis Jésus, nous sommes entrés dans un monde nouveau, celui de l’amour total et inconditionnel, où il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur.

25 mai – Saint Bède le Vénérable, historien et docteur de l’Eglise (d’où l’expression : « un travail de bénédictin »).

26 mai – Dieu est mouvement.

Synode : mot grec qui veut dire « faire route ensemble ». Dieu ne demeure pas dans un lieu fixe ; il est partout et aussi en nous. Nous sommes un sanctuaire, un temple nouveau. Cherchons avant tout « le chemin intérieur ».

30 mai – Ascension du Seigneur.

C’est la charnière entre la résurrection du Christ et la naissance de l’Eglise. Jésus ouvre à l’humanité les portes du ciel. Désormais, le lieu de la rencontre de l’homme avec Dieu, c’est Jésus lui-même.

31 mai – Visitation de la Vierge Marie.

Fêtée le premier WE de juillet à la fête du village à Autre-Eglise.

2 juin – Voir la gloire de Dieu.

Jésus est venu réaliser (rendre réel !) l’unité entre Dieu et les hommes. Dieu a déjà fait le chemin, à nous de faire le nôtre.

Thème des messes – avril 2019

7 avril – La miséricorde fait revivre

Au risque de se faire piéger, Jésus ouvre le chemin d’une vie nouvelle pour la femme adultère. Une seule chose compte : la puissance miséricordieuse de l’amour de Dieu pour son peuple. Son secret : voir avant tout la détresse à secourir.

SEMAINE SAINTE : Dieu prend sur lui nos fautes et notre mort et nous partage sa vie.

14 avril – Dimanche des Rameaux et de la Passion.

Le triomphe modeste de Jésus se transforme vite en chemin de souffrance. Jésus ira jusqu’au bout de sa mission, même si cela lui coûte la vie. Faisons route avec lui, il nous donnera sa force.

17 avril – Messe chrismale et bénédiction des saintes huiles : Saint-Chrême, huile des malades et huile des catéchumènes.

18 avril – Le testament du Christ.

Voici l’heure où Dieu sauve (Ye – shoua). C’est le dernier acte ; l’heure de l’amour fraternel et de l’humble service aux frères, avant le passage par la mort humaine.

19 avril – L’homme de douleurs.

Seul un Dieu pouvait le faire : nous rejoindre dans nos douleurs. Mais nous savons et nous croyons que la croix n’est pas l’heure des ténèbres, mais l’heure de la lumière.

20 avril – La veillée de la victoire de Dieu sur la Mort.

Jésus nous arrache à la nuit du tombeau ; il nous propulse vers la lumière. Chantons la victoire de la Vie !

21 avril – Premier jour d’un nouveau monde.

Le tombeau est vide ; en fait, il est plein de la lumière de la Résurrection. La mort n’est qu’un passage, tout (re)commence.

28 avril – Dimanche de la Divine Miséricorde.

Dieu est prêt à tout pardonner. Demandons la grâce de croire et le souffle de Jésus pour recevoir de Dieu la force de l’Esprit.

29 avril – Sainte Catherine de Sienne, docteur de l’Eglise, co-patronne de l’Europe.

1er mai – Saint Joseph, fêté comme travailleur.

3 mai – Saints Philippe et Jacques le Mineur, apôtres.

Thème des messes mars 2019

3 mars – Rester fidèle au Christ.

Cela signifie que l’on reçoit son enseignement et qu’on le met en pratique. Alors, quel est-il ? Quatre principes nous guident : bien se former ; se juger soi-même avant de juger les autres ; porter du bon fruit dans tous ses actes ; parler avec son cœur. Ainsi nous pourrons favoriser la venue du Règne de Dieu.

6 mars – Mercredi des CENDRES – Entrée en Carême, jour de jeûne et d’abstinence.

Notre esprit de conversion nous fera grandir dans la foi. Par la prière, le jeûne et l’aumône, nous progresserons dans notre relation à Dieu, à nous-mêmes et aux autres, notre prochain. Faisons route ensemble dans l’authenticité et la discrétion.

10 mars – « Si » au lieu de « puisque ».

C’est le langage du Tentateur ! Comme il est subtil ! Mais Jésus lui cloue le bec et lui montre que les besoins de l’homme ne sont pas seulement matériels, mais que c’est sa relation à Dieu qui le fait vivre pleinement. Ne cédons pas à la magie du Tentateur.

17 mars – C’est quoi une théophanie ?

Pierre, Jacques et Jean – représentant l’Eglise – ont « vu » la divinité du Seigneur. Dieu se met à la portée de l’homme, nous promet la même gloire si nous écoutons sa parole vivante en la personne de Jésus.

19 mars – Saint Joseph, fêté cette fois comme époux de la Vierge Marie.

24 mars – Tous appelés à la conversion.

Dieu attend patiemment que son peuple porte des fruits de justice et de sainteté. Le Carême nous rappelle qu’avec le Christ, les temps nouveaux ont déjà débuté.

25 mars – Fête de l’Annonciation du Seigneur.

Une fresque magnifique du couvent San Marco à Florence nous rappelle cet événement, par lequel a commencé notre rédemption.

31 mars – La joie de la réconciliation.

Le moment est venu de se réconcilier avec Dieu, avec soi-même et avec les autres ; c’est à cette condition que nous vivrons dans la joie de Dieu, la seule vraie.

7 avril – La miséricorde nous fait revivre. – Messe des familles.

Thème des messes février 2019

2 février – Présentation du Seigneur au temple de Jérusalem – Chandeleur.

Dans la Torah, le premier-né mâle était consacré à Dieu ; ainsi en fut-il de Jésus et de Samuel. Relisons aussi le magnifique cantique du vieux sage qui a reconnu le Messie.

3 février – Les projets de Dieu s’étendent à toute l’humanité.

Nos pays « de vieille chrétienté » reçoivent-ils encore le message du Christ ? Quelle image en donnons-nous ? Dieu est miséricordieux pour tous sans exception.

10 février – Fascinés par le Christ.

Jésus nous appelle au large pour y jeter les filets. Ne restons pas au port ; nous avons tous une vocation à être missionnaires. Tout abandonner sauf ce qui mène à Jésus.

11 février – Fête de Notre-Dame de Lourdes. Journée mondiale des malades.

14 février – Messe des malades avec onction communautaire à la maison de repos de Ramillies. Une seconde messe des malades sera organisée à Autre-Eglise à la bonne saison.

17 février – Jésus nous parle de bonheur.

Qu’en dit-il : des paradoxes ! Et pour nous montrer que c’est possible, le Christ les a vécues lui-même dans sa chair, jusqu’au bout, jusqu’à donner sa vie.

24 février – Aimer ses ennemis ?

Ne soyons pas inconscients ; nous avons le droit de nous défendre si nous sommes attaqués. Le message de Dieu veut que l’homme en arrive à des relations fraternelles vraies avec les autres humains malgré la logique différente qui a parfois cours. Au final, c’est Dieu qui jugera.