Thème des messes

DSC_9615

Thème des messes mars 2018

4 mars – Un amour blessé !

La loi de Moïse était une promesse de bonheur. Mais dans le temple de Jérusalem, les hommes en avaient fait un commerce. C’est l’amour de Dieu qui rendra Jésus violent, en réaction à ce que les hommes en avaient fait.

11 mars – C’est quoi, échapper au jugement ?

Dieu aime son peuple, suffisamment que pour ne pas l’abandonner dans les épreuves. Il le sauve donc « par grâce », c’est-à-dire par amour et gratuitement. Et pour cela Dieu donne son propre fils. Et on sait ce que les hommes lui ont fait subir.

18 mars – La rencontre.

Le prophète Jérémie avait déjà compris que le lieu de la rencontre de Dieu avec l’humanité ce n’est ni la loi, ni le temple mais le cœur même de l’homme. En tant que disciples, nous nous mettons au service de nos frères, prêts à pardonner – toujours – et même à donner notre vie.

19 mars – Saint Joseph, fêté comme époux de Marie.

25 mars – Les Rameaux et la Passion du Seigneur.

Ouverture de la Semaine sainte. (Regardez bien les horaires).

Nous nous mettons en marche vers la Résurrection en marchant derrière la Croix. Par notre foi pascale, nous renversons l’ordre des choses : nous ne passons plus de la vie (terrestre) à la mort, mais bien, avec le Christ, de la mort (le péché) à la vie (éternelle).

La fête de l’Annonciation est reportée après l’octave de Pâques, soit le 9 avril.

28 mars – Messe chrismale à la collégiale Sainte-Gertrude à Nivelles. Consécration des saintes huiles par notre Evêque.

29 mars – Mémorial de la dernière Cène .

Le Viatique, c’est notre repas pour la longue route de notre vie chrétienne, avant le grand départ.

30 mars – Mémorial de la Passion du Seigneur.

C’est sur la Croix, à l’acmé de sa souffrance, que Jésus a confié l’humanité à Marie mais qu’il nous a aussi confié Marie : « Femme, voici ton fils », « Voici ta mère ».

31 mars – Vigile pascale : le sacrement de la Résurrection.

Tous les signes sont là : le feu de l’amour nous fait sortir de l’hiver et de la nuit, la lumière du cierge pascal nous éclaire, l’eau baptismale nous régénère, la Parole de Dieu nous instruit, le pain et le vin nous assurent la vie éternelle. Une véritable renaissance. Cela vaut bien un carême.

1er avril – Le tombeau est vide !

Ne cherchons pas le Vivant parmi les morts : il est RESSUSCITÉ. Cessons de courir ; comme le disciple que Jésus aimait, voyons et croyons.

Thème des Messes février 2018

2 février – Présentation du Seigneur.

La Loi de Moïse est respectée : le fils premier-né est consacré à Dieu… alors qu’il est Dieu. C’est vraiment l’Emmanuel, Dieu-avec-nous.

4 février – Jésus apporte la guérison – Messe des familles.

Dieu n’est pas un magicien ni même le remède aux causes perdues. Les miracles sont là pour conduire le peuple élu à la foi et montrent que le Christ agit dans une relation filiale avec son père. C’est à l’amour les uns pour les autres qu’il veut nous conduire.

11 février – Notre-Dame de Lourdes – Journée mondiale de prière pour les malades.

La loi de Moïse interdisait tout contact avec un lépreux de peur de la contagion ; pourtant Jésus l’a fait, bravant la Loi. Osons nous aussi bousculer nos habitudes et renoncer à notre confort pour rejoindre nos frères et sœurs dans leurs souffrances.

14 février – Les Cendres : entrée en Carême.

Le jeûne : c’est par ex. ne prendre qu’un seul repas sur la journée. L’abstinence : c’est se passer par ex. de viande mais aussi et surtout de boissons alcoolisées… et peut-être de tabac ? Le plus important étant de dédier cette journée au Seigneur.

18 février – Jésus se retire au désert.

Serions-nous capables de faire une retraite, en nous mettant en retrait de tout ce qui occupe nos pensées concrètes ? Et ne penser qu’à Dieu ? Jésus l’a fait, lui. Et il sort vainqueur de son combat avec Satan, le diable, celui qui nous sépare de Dieu.

Fête de Bernadette Soubirous, favorisée de la vision de la Vierge Marie.

Le 22 : fête de la Chaire de St Pierre, c-à-d. du Saint-Siège.

24 février : à Autre-Eglise, Messe de la journée mondiale du malade avec sacrement des malades.

25 février – La gloire de la transfiguration.

La montagne est, par excellence, le lieu de la révélation divine. Voilà le Messie, le Fils bien-aimé de Dieu, dans toute sa gloire. Nous participons à cette vie glorieuse à chaque Eucharistie.